Nos réseaux :


Prochain événement :

Évènements à venir

Me pré-inscrire dans une des 3 écoles du CEFIPA
Top
Image Alt
  /  Actualités   /  Chasseurs d’Ingénieurs

Chasseurs d’Ingénieurs

Choisis un métier qui te passionne, sinon chaque journée ressemblera à du travail.

Telle est la devise de Elie DABI

Rencontre avec Elie DABI – Apprenti ingénieur à CESI Nanterre

FONDATEUR DE CHASSEURS D’INGENIEURS

Elie DABI est titulaire d’un bac S. Il a suivi le cycle préparatoire ingénieur sur le campus de Nanterre et est aujourd’hui en dernière année du cycle ingénieur Généraliste par apprentissage dans le cadre du CEFIPA.

CEFIPA : Pourquoi a été créée la plateforme Chasseurs d’Ingénieurs ?

Elie DABI : J’ai fondé Chasseurs d’Ingénieurs dans le but de mettre en valeur les jeunes ingénieurs tout juste diplômés. En recevant des offres d’emploi avant même l’obtention de leur diplôme ou peu de temps après, les élèves ingénieurs peuvent prendre conscience de leur utilité dans la société. Ils réalisent que leurs compétences sont recherchées et qu’elles sont précieuses pour les entreprises. Malheureusement, l’alternance n’est pas toujours simple ou agréable pour tous. Certains élèves poursuivent néanmoins dans une entreprise, peut-être par crainte de ne pas trouver d’opportunités ailleurs. Il y a aussi le cas de l’élève qui espère décrocher une offre de CDI à la fin de son alternance. Parfois, ce rêve ne se réalise pas, et parfois, les conditions font que l’on se sent « obligé » d’accepter une offre temporaire en attendant de voir comment les choses évoluent. Notre objectif est véritablement de présenter les meilleures offres d’emploi à chaque jeune ingénieur, afin qu’il s’épanouisse dans son domaine et comprenne que son potentiel est un atout pour l’entreprise.

CEFIPA : Qu’est-ce qui la distingue des autres plateformes de mise en relation, ou de recrutement ?

Elie DABI : Chasseurs d’Ingénieurs se présente comme une plateforme hybride, adaptée tant aux entreprises qu’aux étudiants. Il est important de souligner que ce service est 100% GRATUIT pour les étudiants et pour les écoles partenaires de notre société. À la différence d’un cabinet de recrutement traditionnel, notre spécialisation se concentre exclusivement sur les offres de premier emploi pour les ingénieurs.

CEFIPA: Comment fonctionne la mise en relation, ou le mode de recrutement ?

Elie DABI : Le processus d’inscription sur notre plateforme est relativement simple. Il suffit d’y entrer des informations, telles que le nom, prénom, les coordonnées, le poste recherché ainsi que la localisation.

Par la suite, un consultant contacte le candidat en lui posant des questions plus précises sur son profil (différentes formations, notes au TOEIC, langue, maîtriser, expérience de stage, alternance, compétences, en logiciel spécifique…). Toutes ces informations sont stockées dans notre base de données. En fonction des offres d’emploi de nos partenaires, nous comparons ces dernières à nos profils et sélectionnons les candidats les plus adaptés. Un deuxième entretien est organisé pour évaluer les compétences du candidat par rapport à l’offre d’emploi, déterminant son intérêt potentiel.

CEFIPA : Qui sont vos partenaires ? Vos clients ?

Elie DABI : Nos principaux partenaires vont être des écoles d’ingénieurs, des sociétés de grandes renommées ou encore des PME. Nous travaillons avec toutes les entreprises qui touchent au domaine de l’ingénierie. C’est la raison pour laquelle nous allons avoir des choix divers et variés d’offres et de demandes.

CEFIPA: En quoi vos études à CESI vous servent-elles dans la création et l’évolution de Chasseurs d’Ingénieurs ?

Elie DABI : CESI m’a permis d’acquérir des connaissances dans la stratégie de développement d’une entreprise, d’apprendre à gérer différentes tâches, les prioriser, gérer un planning et surtout respecter les deadlines. Le travail d’équipe a également été pour moi un atout car j’ai appris à faire partie d’une équipe et aussi à la manager.

Les stages et l’alternance m’ont enseigné les rouages du travail en entreprise. J’ai eu l’opportunité de rencontrer des chefs d’entreprise qui m’ont prodigué des conseils cruciaux non seulement pour le développement de Chasseurs d’Ingénieurs, mais également sur le plan moral et personnel.

CEFIPA : Dans 5 ans, comment voyez-vous Chasseurs d’Ingénieurs ?

Elie DABI : D’ici cinq ans, j’aspire à ce que Chasseurs d’Ingénieurs prospère en établissant davantage de partenariats de confiance. Je souhaite également que grâce à mon entreprise, les jeunes ingénieurs puissent aisément trouver leur voie et réalisent que leurs compétences ne doivent en aucun cas être sous-estimées.

CEFIPA: Et vous ? Dans 5 ans ?

Elie DABI : Moi dans 5 ans ? J’ai 22 ans et déjà deux sociétés, pourquoi pas une troisième ou une quatrième… ? J’ai l’esprit d’entrepreneuriat depuis toujours, j’aime relever les défis, travailler sur de nouveaux projets et proposer des idées qui feront évoluer les autres. Dès que j’ai une nouvelle idée, j’aime l’étudier, découvrir ce qui existe déjà, qui sont mes concurrents… Mais ce que je préfère, c’est le moment où j’en parle à mon entourage et qu’ils me disent : « c’est impossible, ça ne marchera jamais ». C’est à ce moment précis que je me donne corps et âme sur mon projet pour lui permettre de voir le jour. Évidemment, j’ai connu des échecs, j’ai rencontré des problèmes, j’ai dû prendre des risques, mais l’important est de ne jamais baisser la tête, même si tout semble perdu.