Nos réseaux :


Prochain événement :

Évènements à venir



Me pré-inscrire dans une des 3 écoles du CEFIPA
CESI Généraliste – 3 majeures
Projet de formation individuel
Une pédagogie adaptée
L'international : une priorité
Ville & Industrie du futur
Les objectifs
Top
Image Alt
  /  CESI  /  CESI Généraliste – 3 majeures

CESI Généraliste – 3 majeures

Instructor:
Categories:
€5

About this course

Formation ingénieur-e CESI généraliste

CESI forme des ingénieur-e-s capables de s’adapter avec agilité et pragmatisme à des situations de travail variées. Ils se destinent à des fonctions de production, d’études, de management de projet dans l’industrie ou les services, dans un contexte variable, complexe, et avec une ouverture sur l’international. Ce dispositif répond aux besoins croissants des entreprises et leur permet ainsi de recruter leurs futurs ingénieurs en les formant tant à leur culture qu’à leur métier. Le diplôme d’ingénieur CESI confère le grade de Master reconnu dans l’Union Européenne.

Conditions d'admissions

  • Etre âgé(é) de moins de 30 ans à la signature du contrat (sauf dérogation prévue par la loi)
  • Etre titulaire d’un diplôme bac +2 éligible à la formation
  • Réussir les tests de connaissances et les entretiens
  • Signer un contrat d’apprentissage avec une entreprise

Listes des prérequis et diplômes éligibles aux écoles du cefipa

Programme

Sciences de base de l’ingénieur-e : séminaire scientifique, mathématiques appliquées à la physique, sciences physiques (mécanique, électricité, électrotechnique, électromagnétisme, thermodynamique, thermique, sciences des matériaux), projet d’initiation la recherche.
Sciences et méthodes de l’ingénieur-e : AMDEC, analyse fonctionnelle, statistiques/probabilités, recherche opérationnelle, plan d’expérience, résolution de problème, système d’information (ERP, BI), recherche documentaire, conduite de projet, projet innovation.
Sciences et techniques de la spécialité : cobotique (automatique, automatisme, capteurs, réalité virtuelle / réalité augmentée, maquettage numérique), management des processus, amélioration de la performance globale (outils du lean, VSM…), santé, sécurité, environnement.
Sciences humaines, économiques, juridiques et sociales : expression écrite et orale, management, économie et gestion financière, droit du travail et RSE, développement durable, anglais, management de projet à l’international et interculturalité, ingénieur et société, PFI (projet de formation individuel).

 

La formation se termine par un projet de fin d’études en entreprise, projet grandeur nature à conduire dans toutes ses dimensions : technique, organisationnelle, humaine et économique. Le projet de fin d’étude (PFE) se fait en lien avec le métier visé.
Trois majeures de 400 heures qui débutent dès la 2e année dont une option professionnalisante de 200 heures proposée en 5e année :

Performance Industrielle

Performance industrielle (options Maintenance, OPI Green Belt, Supply chain)
Métiers à l’issue de la formation : Ingénieur-e maintenance, Lean/Amélioration continue, Qualité, Suppy chain ou encore Chef de projet industrialisation.

Transition écologique

Transition écologique (options Traitement des déchets, Efficacité énergétique, QSE/RSE) Métiers à l’issue de la formation : Ingénieur-e QSE/Environnement, Transition écologique, Chef de projet décarbonation/éco-responsabilité, éco-conception ou encore de lot technique.

Conception & Innovation

Conception & innovation (options Innovation, Entrepreneuriat, conception/Design industriel, Fabrication additive métallique)
Métiers à l’issue de la formation : Chef de projet innovation, Création d’entreprise, Design industriel, Ingénieur-e bureau d’études, Innovation technique

Metiers visés

A l’issue de la formation, les élèves ingénieurs peuvent se prévaloir d’une expérience professionnelle qui facilite leur intégration dans le monde du travail. Les perspectives de carrière :

  • 30% en projets, affaires, études
  • 20% en production, logistique, méthodes
  • 12% en qualité, sécurité, environnement
  • 10% en innovation, R&D
  • 8% en maintenance
  • 8% en informatique
  • 6% en BTP
  • 6% en direction d’entreprise

Diplomé-es ingénieur-es CESI 2020

  • Taux de satisfaction module : 84,57 %
  • Taux de satisfaction formation : 84,08 %
  • Taux de satisfaction (cumul module + formation) : 84,49 %
  • Taux de diplômé-es : 69,81 %
  • Taux d’abandons : 4,07 %
  • Taux de rupture : 3,21 %
  • Taux de poursuite d’études : 18,18 %
  • Taux d’insertion à 6 mois : 50,65 %

L'école

Pionnière en matière de formation d’ingénieur par apprentissage, CESI École d’Ingénieur-e-s est également la première école en France en nombre d’apprenant-e-s, avec plus de 1 100 nouveaux élèves par an dont plus de 860 apprenti-e-s.

C’est en 1990 que le GIM et CESI avec le soutien du Conseil Régional d’Ile de France, confient la gestion de la formation d’ingénieur-e par apprentissage au Cefipa, premier centre de formation d’apprenti-e-s ingénieur-e-s.

Ce partenariat met l’entreprise au coeur du dispositif de formation permettant d’identifier les emplois en perspective.

Informations complémentaires

Projet de formation individuel

Le Projet de Formation Individuel (PFI) est le fil directeur de l’accompagnement et sert de base pour la validation de toutes les grandes étapes de la formation ; toutes ces étapes font l’objet d’un engagement tripartite (entreprise, apprenti, école). Un parcours métiers est à réaliser (par l’intermédiaire de cours, d’enquêtes, de conférences, de rencontres avec des professionnels, de travaux personnels, d’un projet fil rouge) dans un des 11 domaines suivants : Affaires, Construction, Entreprenariat, Innovation, Maintenance, Optimisation de la performance industrielle, Performance énergétique, Projet, Qualité/Sécurité/Environnement, Recherche, Systèmes d’information (ERP).

Une pédagogie adaptée

La méthode pédagogique CESI est basée sur un Apprentissage Actif Par Projet. Cette pédagogie active favorise les apprentissages à travers la résolution de problèmes et la réalisation d’une production collective concrète. Ces projets collectifs placent les apprenti-e-s dans une situation similaire à celle du monde professionnel et permet de travailler plusieurs types d’apprentissages en parallèle : les sciences et techniques de l’ingénieur-e (sciences fondamentales, sciences et techniques, sciences humaines et sociales) et aussi de développer des compétences transversales du métier d’ingénieur-e (résolution de problèmes, communication, langue(s), organisation, travail collaboratif, démarche créative, démarche réflexive…). Ces méthodes, particulièrement adaptées à l’alternance, visent à impliquer davantage l’apprenti-e ingénieur-e et à le rendre acteur de sa formation (plus responsable et plus autonome).

L'international : une priorité

Des partenariats établis avec des universités, des laboratoires et des entreprises du monde entier permettent aux apprenti-es CESI de s’ouvrir au monde ! Une expérience internationale est obligatoire pour les apprenti-es ingénieur-es. Cette expérience conditionne l’obtention du diplôme d’ingénieur-e. Les apprenti-es partent au minimum 12 semaines à l’international dans le cadre de leur cursus. Correspondante mobilité internationale : Stéphanie Loup-Caestecker – sloupcaestecker@cesi.fr

Ville & Industrie du futur

Sur les 10.000 m² du Campus de Nanterre, CESI relève les défis de la Ville et de l’Industrie du Futur pour former les ingénieur-e-s de demain. En partenariat avec Cisco, Philips, Axians et Vinci et sous le pilotage de LINEACT, laboratoire de recherche de CESI, 4 plateformes technologiques sont déployées sur le site de Nanterre : Un FabLab pour le prototypage et la fabrication additive 3D métallique, un démonstrateur « Smart Building » du bâtiment du futur, un laboratoire Cisco, une plateforme de Réalité Virtuelle ainsi qu’un laboratoire de créativité. Implantés notamment dans un nouveau campus, ces équipements sont utilisés par les apprentis lors de leur formation pour le développement de ces nouvelles compétences clés pour l’ingénieur-e, ou mis à disposition des entreprises.

Les objectifs

Les ingénieur-e-s formés suivent un cursus leur permettant d’obtenir simultanément un diplôme et une expérience professionnelle. L’élève ingénieur-e reçoit une formation d’ingénieur-e généraliste qui le prépare à prendre toutes les dimensions de la fonction d’ingénieur-e. Le fil conducteur de la formation, le projet de formation individuel (PFI), lui permet de définir en accord avec son campus CESI et l’entreprise une personnalisation des travaux et des missions. Véritable chef de projet, il dispose en fin de formation d’une vision complète du métier d’ingénieur-e, aussi bien sur le plan théorique qu’en terme de mise en œuvre en entreprise.