Nos réseaux :


Prochain événement :

Évènements à venir

Me pré-inscrire dans une des 3 écoles du CEFIPA
CNAM Spécialité Génie Nucléaire
L'école
Top
Image Alt
  /  CNAM  /  CNAM Spécialité Génie Nucléaire

CNAM Spécialité Génie Nucléaire

Instructor:
Categories:
€5

About this course

Formation ingénieur-e CNAM Spécialité Génie Nucléaire

La Spécialité Sciences et Technologie Nucléaires du diplôme d’ingénieur Cnam a pour vocation de former des ingénieurs de haut niveau destinés à être recrutés dans les établissements mettant en œuvre des applications de la radioactivité et des rayonnements ionisants : production d’énergie (cycle du combustible, fonctionnement des Centres Nucléaires de Production Electrique…) applications médicales (radiologie, médecine nucléaire et radiothérapie), recherche publique et parapublique, domaine militaire et autres applications industrielles.

Conditions d'admission

  • Etre âgé(é) de moins de 30 ans à la signature du contrat (sauf dérogation prévue par la loi)
  • Etre titulaire d’un diplôme bac +2 éligible à la formation
  • Sélection sur dossier (score 100) et entretien de motivation
  • Signer un contrat d’apprentissage avec une entreprise

Listes des prérequis et diplômes éligibles aux écoles du CEFIPA

Programme

Sur les trois années, l’EI.CNAM dispense 1800 heures d’enseignement encadrées en convention avec le Cesi.

Tronc commun

Sciences de l’ingénieur-e : Harmonisation mathématiques, physique et chimie, bases de la biologie, statistique et probabilités, analyse vectorielle, mécanique, thermodynamique, méthode et analyse de risques industriels (général et appliqué au nucléaire).

Enseignement de spécialité

Physique du noyau et radioactivité, interactions rayonnement-matière, bases de radioprotection, chimie, technologie des réacteurs nucléaires, travaux pratiques : détection des rayonnements, matériaux, gestion d’un chantier nucléaire, Codes et Normes dans l’industrie nucléaire.

Sciences économiques humaines et sociales

Économie générale, information et communication pour l’ingénieur, management et organisation des entreprises, management social pour ingénieur et communication en entreprise, management de projets (général et nucléaire appliqué).

Anglais

Découvre la formation en vidéo

Métiers visés

  • Expert technique : référent dans son domaine, il est chargé d’acquérir et de capitaliser les connaissances en spectrométrie gamma, gestion des déchets, ventilation nucléaire, incendie en milieu confiné…
  • Responsable du bureau central de fonctionnement : il est chargé de la maintenance préventive et corrective, des contrôles et essais périodiques, ainsi que des vérifications réglementaires.
  • Responsable d’exploitation : responsable de l’analyse de sûreté, il tient à jour et fait appliquer le référentiel documentaire de l’installation, gère les risques nucléaires et maîtrise la co-activité.
  • Chef du groupe exploitation : responsable des opérations et de la mise en oeuvre du procédé, il doit veiller à ce qu’elles se déroulent en conformité avec le référentiel et la réglementation tout en maîtrisant les coûts et les délais.
  • Chef de projet : il pilote des grands projets (maintenance, construction, rénovation, modification, démantèlement) sous tous ses aspects, notamment en termes de performances, de coûts, de délais et de risques.
  • Responsable de lot : il est chargé de la réalisation de lots de travaux dans le cadre des objectifs de performances, coûts et délais définis dans la fiche de lot de travaux. Chargé d’affaires : il coordonne les moyens humains et matériels de réalisation ou de maintenance, gère l’interface avec les clients et les sous-traitants, et veille au respect des règles et processus.
  • Chargé d’études : il définit les scenarii d’assainissement et de démantèlement de procédés.

Objectifs de la formation

L’ingénieur Spécialité Génie Nucléaire sait s’organiser, agir en autonomie, être force de proposition. Il sait s’adapter à toutes les entreprises et toutes les situations. Il fait preuve de responsabilité, d’initiative, d’engagement personnel, d’esprit d’équipe et d’innovation. Il connaît et maitrise les outils de gestion de projets. Il est capable de gérer les coûts, les ressources, les moyens, les délais, les conflits au sein de son entreprise. Il sait communiquer en interne et dans un contexte international.

Une des spécificités de l’ingénieur STN est la capacité de communication vers la société et les médias. En effet le secteur nucléaire est un vrai débat sociétal et a besoin de personnes compétentes et envers lesquels les populations et les politiques puissent avoir confiance.

La certification implique la vérification des qualités suivantes :

  • Acquérir des connaissances scientifiques et techniques et maîtriser leur mise en œuvre dans le domaine des sciences et technologies nucléaires
  • S’ adapter aux exigences propres de l’entreprise et de la société
  • Prendre en compte la dimension organisationnelle, personnelle et culturelle

 

Diplômé-es CNAM 2022

  • Taux de diplômé-es : 84 %
  • Taux d’abandons : 5,50 %
  • Taux de rupture : 1 %
  • Taux de poursuite d’études : 4.28 %
  • Taux d’insertion à 6 mois : 93 %

Informations complémentaires

L'école

Fondé par Henri Grégoire en 1794, le Conservatoire national des arts et métiers est un grand établissement public, à caractère scientifique, culturel et professionnel qui a diplômé plus de 30 000 ingénieurs depuis 1922. L’Ecole d’ingénieur-e-s Cnam créée en 2003 regroupe toutes les formations d’ingénieur-e du Cnam et a pour mission de former des personnes capables de concevoir et de mener des projets complexes et innovants au plus haut niveau ; former des ingénieur-e-s proches du terrain, capables non seulement de concevoir et de fabriquer mais aussi de gérer et d’animer des équipes ; donc vouées à jouer un rôle moteur dans le progrès de la société, par leurs fonctions dans les entreprises, les services de l’Etat et la recherche. A la Plaine Saint-Denis, l’ei.cnam forme par l’apprentissage des ingénieur-e-s de conception et de production industrielles dans trois spécialités, Mécanique, Génie Electrique et Electronique et Télécommunications. Ces formations existent depuis 1991. Chaque année 300 diplômés au sein de l’ei.cnam sont issus de l’apprentissage.