Nos réseaux :


Prochain événement :

Évènements à venir

CNAM Spécialité Mécanique
L'école
Top
Image Alt
  /  CNAM  /  CNAM Spécialité Mécanique

CNAM Spécialité Mécanique

About this course

Formation ingénieur-e CNAM spécialité Mécanique

L’eicnam forme par la voie de l’apprentissage, des ingénieurs opérationnels capables de concevoir, produire, innover, mettre en oeuvre et déployer des systèmes et architectures complexes s’intégrant dans des environnements contraints assurer la logistique d’un produit, mettre en oeuvre les systèmes en intégrant les contraintes de cycle de vie des produits. Sur trois années, la formation se construit en fonction du cursus professionnel de l’apprenti et suivant son choix de spécialité.

Conditions d'admission

  • Être titulaire d’au moins un bac+2 scientifique ou technique, BTS, BUT, Bachelor, CPGE, L2, L3, L3 PRO.
  • Être âgé-e de moins de 30 ans sauf dérogation prévue par la loi.

Les modalités d’admission sont l’étude du dossier de candidature et entretien de validation. La décision d’admissibilité est communiquée au candidat sous un délai d’un mois par le CFA après la réception du dossier de candidature.

L’admission définitive est prononcée après la signature du contrat assurant la réalisation de la formation et la validation des missions proposées par l’entreprise d’accueil.

Les modalités de sélection en admission parallèle sont l’étude de dossier et entretien de motivation. La décision d’admissibilité est communiquée au candidat sous un délai d’un mois par le CFA après la réception du dossier de candidature.

L’admission définitive est prononcée après la signature du contrat assurant la réalisation de la formation et la validation des missions proposées par l’entreprise d’accueil.

Liste des prérequis et diplômes éligibles aux écoles CEFIPA

Programme

Enseignements fondamentaux dans la spécialité

1800 heures d’enseignement encadré sur trois ans

  • Sciences de l’ingénieur-e : outils mathématiques, analyse de Fourier, automatique générale, Mathématique du signal, Algorithme et programmation, physique.
  • Sciences économiques humaines et sociales : Communication en entreprise, management, droit, marketing, développement durable, gestion de projet, animation des équipes, développement durable, propriété industrielle.
  • Anglais : Un enseignement individualisé permet d’acquérir les compétences d’expression et de compréhension nécessaires à l’exercice du métier d’ingénieur et exigées par l’école.
1ère année

Enseignements fondamentaux et orientation vers le parcours : Intégration et découverte de l’entreprise : rédaction d’un rapport d’étonnement et d’un rapport d’alternance L’apprenti-e intègre son entreprise d’accueil, qui lui confie des missions techniques lui permettant d’appréhender différentes méthodes de conception industrielle. Il a pour mission de :

  • s’informer sur le projet confié
  • organiser et conduire son travail
  • situer sa mission dans la stratégie de l’entreprise
  • identifier sa place dans l’organigramme
  • rendre un travail technique de qualité
2ème & 3ème année

Choix d’une coloration de parcours au sein de la spécialité

En deuxième année : rédaction d’un dossier d’alternance.
Les missions progressent et intègrent la dimension projet. Suite à l’analyse du contexte de sa mission, l’apprenti-e doit savoir organiser ses actions, il doit :

  • travailler en équipe, prendre des initiatives
  • planifier, informer et communiquer avec ses collaborateurs
  • comprendre et rédiger un cahier des charges
  • identifier une démarche d’action et proposer des solutions
  • savoir gérer un projet

En troisième année : rédaction et soutenance du mémoire devant un jury mixte Dans le cadre du mémoire d’ingénieur-e, l’apprenti-e est placé dans la situation d’un ingénieur-e débutant. Durant cette séquence, il a en charge la conduite d’un projet, sous tendu par une forte composante scientifique ou technique.

Spécialité mécanique

Parcours production, conception innovante : mathématiques, mécanique des solides, mécanique des milieux continus, RDM, matériaux métalliques, polymères et composites, mécanique des fluides, vibrations, calcul des structures par éléments finis,thermodynamique, thermique, maîtrise statistique de la production, démarche de conception fonctionnelle, technologie de la construction, pré-conception, dimensionnement mécanique, essais, industrialisation, méthodes, amélioration continue de la production, métrologie, qualité,…

Métiers visés

  • Ingénieur-e en conception
  • Ingénieur-e en production
  • Ingénieur-e R&D
  • Ingénieur-e d’essais
  • Ingénieur-e d’affaires
  • Ingénieur-e d’études dans les domaines de l’automobile, de l’aéronautique et de la mécanique générale particulièrement orientées vers les solutions innovantes
  • Ingénieur-e qualité dans les domaines de la fabrication en série de systèmes mécaniques

Compétences visées de la formation Ingénieur CNAM, spécialité Mécanique.

 

  • Intégrer et mobiliser des savoirs issus d’un large champ de sciences fondamentales (mathématiques, mécanique des fluides et des structures, acoustique, etc ) dans des activités d’analyse et de synthèse orientées métier.
  • Analyser et synthétiser un besoin exprimé par un client, le traduire en termes de conception de produits et de systèmes mécaniques complexes, ou le pilotage de la production de systèmes industriels mécaniques afin de rédiger un cahier des charges, en tenant compte des enjeux de l’entreprise au sein de son environnement économique (dimension internationale) et dans le respect des exigences sociales, énergétiques et environnementales, de qualité, compétitivité́ et productivité́.
  • Dimensionner et concevoir des structures et des système complexes, dans des domaines variés tels que la mécanique, l’énergétique, le transport (automobile, ferroviaire, naval, aéronautique, etc.) en intégrant les contraintes liées aux procédés de transformation (ingénierie simultanée), l’analyse du cycle de vie de la production, la gestion des risques et des crises, la pratique du travail collaboratif.
  • Concevoir des produits et des systèmes mécaniques complexes, si besoin innovants, en intégrant les contraintes liées aux procédés de transformation (ingénierie simultanée) l’analyse du cycle de vie de la production, la gestion des risques et des crises, la pratique du travail collaboratif.
  • Encadrer et manager des équipes pluridisciplinaires, communiquer avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes, travailler en contexte international.
  • S’intégrer dans une organisation, l’animer, la faire évoluer : exercice de la responsabilité, engagement et leadership.
  • Intégrer dans ses conduites les responsabilités éthiques et professionnelles, prendre en compte les enjeux des relations au travail, de sécurité et de santé au travail et de la diversité.
  • Trouver l’information pertinente, l’évaluer, et l’exploiter : «compétences informationnelle»
  • Se connaitre, s’autoévaluer, développer ses compétences (notamment dans une perspective de formation tout au long de la vie), opérer des choix professionnels.
  • Comprendre les enjeux de la recherche fondamentale et appliquée et de mettre en place des collaborations de recherche avec les acteurs académiques et institutionnels.
  • Travailler en contexte international et multiculturel : maitrise d’une ou plusieurs langues étrangères et ouverture culturelle associée, capacité d’adaptation aux contextes internationaux.
  • Entreprendre et innover, dans le cadre de projets personnels ou par l’initiative et l’implication au sein de l’entreprise dans des projets entrepreneuriaux.

 

Diplômé-es CNAM Spécialité Mécanique 2023

  • Taux de diplômé-es : 85 %
  • Taux d’abandons : 6 %
  • Taux de rupture (changement d’entreprise en cours de formation) : 3 %
  • Taux de poursuite d’études : 0
  • Taux d’insertion à 6 mois : 83 %

Informations complémentaires

L'école

Fondé par Henri Grégoire en 1794, le Conservatoire national des arts et métiers est un grand établissement public, à caractère scientifique, culturel et professionnel qui a diplômé plus de 30 000 ingénieurs depuis 1922. L’Ecole d’ingénieurs Cnam créée en 2003 regroupe toutes les formations d’ingénieur-e du Cnam et a pour mission de former des personnes capables de concevoir et de mener des projets complexes et innovants au plus haut niveau ; former des ingénieur-e-s proches du terrain, capables non seulement de concevoir et de fabriquer mais aussi de gérer et d’animer des équipes ; donc vouées à jouer un rôle moteur dans le progrès de la société, par leurs fonctions dans les entreprises, les services de l’Etat et la recherche. A la Plaine Saint-Denis, l’ei.cnam forme par l’apprentissage des ingénieur-e-s de conception et de production industrielles dans trois spécialités, Mécanique, Génie Electrique et Electronique et Télécommunications. Ces formations existent depuis 1991. Chaque année 300 diplômés au sein de l’ei.cnam sont issus de l’apprentissage.