Nos réseaux :


Prochain événement :

Évènements à venir

CNAM Système Electronique – Parcours Télécommunication et Informatique
L'école
Top
Image Alt
  /  CNAM  /  CNAM Système Electronique – Parcours Télécommunication et Informatique

CNAM Système Electronique – Parcours Télécommunication et Informatique

About this course

Formation ingénieur-e CNAM Systèmes électroniques - Parcours Télécommunication et Informatique

Le diplôme d’ingénieur.es du Conservatoire National des Arts et Métiers, spécialité Systèmes électronique, en partenariat avec l’ITII Ile-de-France et dans le cadre du CEFIPA, s’appuie sur un programme pluridisciplinaire mettant l’accent sur un triple compétence technique, scientifique et managériale.

Il permet une intégration aisée dans les très nombreux domaines utilisant les systèmes électroniques, de l’électronique embarquée, à l’électronique hautes fréquences, les télécommunications haut débit ou encore l’Internet des objets.

Conditions d'admission

  • Être titulaire d’au moins un bac+2 scientifique ou technique, BTS, BUT, Bachelor, CPGE, L2, L3, L3 PRO.
  • Être âgé-e de moins de 30 ans sauf dérogation prévue par la loi.

Les modalités d’admission sont l’étude du dossier de candidature et entretien de validation. La décision d’admissibilité est communiquée au candidat sous un délai d’un mois par le CFA après la réception du dossier de candidature.

L’admission définitive est prononcée après la signature du contrat assurant la réalisation de la formation et la validation des missions proposées par l’entreprise d’accueil.

Les modalités de sélection en admission parallèle sont l’étude de dossier et entretien de motivation. La décision d’admissibilité est communiquée au candidat sous un délai d’un mois par le CFA après la réception du dossier de candidature.

L’admission définitive est prononcée après la signature du contrat assurant la réalisation de la formation et la validation des missions proposées par l’entreprise d’accueil.

Listes des prérequis et diplômes éligibles aux écoles du CEFIPA

Un cursus pluridisciplinaire

Ouvert aux étudiant.es de niveau bac+2, le cursus se déroule sur trois ans et totalise 180 ECTS (30ECTS/semestre).
Le temps de formation se partage entre des périodes en entreprise et à l’école.

Deux spécialisations au choix sont proposées à partir de la deuxième année : Télécommunications ou Electronique embarquée.

Tronc commun et Parcours
  • Modules Sciences de l’Ingénieur.e
  • Modules technologiques
  • Modules Systèmes Electroniques
  • Modules transverses

 

  • Parcours Télécommunication : Télécommunications optiques. IoT pour les télécoms. Bases de données. Antenne et diversité. Liaison optique pour les communications très haut débit. Réseau avancé : gestion et abstraction des services réseaux.
  • Parcours Electronique embarquée : Circuits intégrés numériques et mixes. Alimentation des Systèmes embarqués. Robotique pour les systèmes communicants. Processeur numérique de signaux. SoC Linux. Commande embarquée d’un objet volant.
Les 4 grands points forts de la formation

1 – Une pédagogie en mode projet

2 – Une ouverture à l’international

3 – Une formation reconnue par les professionnel.le.s

4 – Des promotions à taille humaine

Métiers exercés et Secteurs d'activités

Métiers exercés :

Les diplômé.es se retrouvent à des fonctions très diverses telles que :

Ingénieur.e d’études. Ingénieur.e R&D. Architecte système. Ingénieur.e d’affaires en télécommunication. Ingénieur.e essais. Responsable de projets innovants.

Secteurs d’activités ouverts aux ingénieurs SETI :

Le transport. Les télécommunications. L’aéronautique. La défense. L’automobile. La sécurité. Le médical. La domotique. L’usine du futur. L’industrie 4.0 et 5.0.

Compétences visées de la formation d’Ingénieur CNAM Systèmes électroniques et compétences visées

L’ingénieur diplômé du Cnam, spécialité systèmes électroniques, est capable de :

Compétences professionnelles

  • Mener une analyse fonctionnelle et technique de la demande client, définir les spécifications et élaborer un cahier des charges.
  • Concevoir et exploiter des systèmes complexes intégrables dans des architectures embarquées pour des applications couvrant des domaines larges et tributaires de l’environnement immédiat des industries et services concernés : transport, défense, télécommunications, médical, en France et en Europe.
  • Maitriser des technologies et méthodes liées à sa spécialité et des connaissances scientifiques pour les mettre en œuvre et assurer une veille technologique.
  • Maitriser les technologies de télécommunications et des objets connectés, la simulation de produits électroniques en cours de développement.
  • S’intégrer dans les entreprises du domaine de la conception et de la réalisation de systèmes électroniques.
  • Identifier les enjeux économiques et sociaux et se positionner vis-à-vis de ces objectifs.
  • Travailler en équipe et coordonner les différentes phases de développement du produit .
  • Conduire une veille technologique pointue afin d’intégrer les innovations à des fins de recherche fondamentale ou appliquée.
  • Assurer des phases de prototypage, d’industrialisation de produits électroniques dans des chaines de production .
  • Définir, superviser et analyser les résultats de processus de tests.
  • Assurer le support et le suivi technique du produit.
  • Maitriser les techniques de signalisation et de gestion d’infrastructure (GI).
  • Anticiper les évolutions dans l’objectif d’augmenter le débit des infrastructures.
  • Optimiser en particulier la gestion des grands nœuds ferroviaires, et en classant les trains par catégorie sur le graphique de circulation (structuration du graphique, cadencement).

Compétences comportementales

  • Se montrer agile et proactif dans ses démarches.
  • S’adapter aux changements, à l’incertitude et à la complexité.
  • Comprendre les enjeux relationnels en entreprise.
  • Prendre en compte plusieurs paramètres à la fois dans ses analyses et ses décisions.
  • Faire preuve d’ouverture d’esprit et d’impartialité en étant factuel.
  • Savoir travailler avec des profils d’autres spécialisations dans des logiques de projet « agiles ».
  • Travailler dans un contexte international et interculturel.
  • Mettre à profit ses compétences techniques, scientifiques et technologiques, mais également humaines et sociales acquises au cours de sa formation et y intégrant les aspects sociaux-économiques et culturels indispensables au développement de projets industriels en production et développement en France et à l’international.

Compétences transverses

  • Traiter l’information.
  • Maitriser les outils numériques.
  • Maitriser des logiciels d’ingénierie assistée par ordinateur.
  • Connaitre l’anglais technique.

Diplômé-es CNAM Système Electronique 2023

  • Taux de diplômé-es : 77 %
  • Taux d’abandons : 3 %
  • Taux de rupture (changement d’entreprise en cours de formation) : 0
  • Taux de poursuite d’études : 0
  • Taux d’insertion à 6 mois : 100 %

Informations complémentaires

L'école

Fondé par Henri Grégoire en 1794, le Conservatoire national des arts et métiers est un grand établissement public, à caractère scientifique, culturel et professionnel qui  a diplômé plus de 30 000 ingénieurs depuis 1922. L’Ecole d’ingénieur-e-s Cnam créée en 2003 regroupe toutes les formations d’ingénieur-e du Cnam et a pour mission de former des personnes capables de concevoir et de mener des projets complexes et innovants au plus haut niveau ; former des ingénieur-e-s proches du terrain, capables non seulement de concevoir et de fabriquer mais aussi de gérer et d’animer des équipes ; donc vouées à jouer un rôle moteur dans le progrès de la société, par leurs fonctions dans les entreprises, les services de l’Etat et la recherche. A la Plaine Saint-Denis, l’ei.cnam forme par l’apprentissage des ingénieur-e-s de conception et de production industrielles dans trois spécialités, Mécanique, Génie Electrique et Electronique et Télécommunications. Ces formations existent depuis 1991.  Chaque année 300 diplômés au sein de l’ei.cnam sont issus de l’apprentissage.