Formation Ingénieur CNAM Spécialité systèmes électroniques

L’eicnam forme par la voie de l’apprentissage, des ingénieurs opérationnels capables de concevoir, produire, innover, mettre en oeuvre et déployer des systèmes et architectures complexes s’intégrant dans des environnements contraints. Ils peuvent évoluer en milieu industriel, bureau d’études ou laboratoire de recherche et développement. Sur trois années, la formation se construit en fonction du cursus professionnel de l’apprenti et suivant son choix de spécialité.

Conditions d’admission

Être titulaire d’un diplôme éligible à la formation :

DUT

  • Réseaux et Télécommunications
  • Génie électrique et informatique industrielle
  • Mesures Physiques

BTS

  • Techniques physiques pour l’industrie et le laboratoire
  • Systèmes électroniques

LICENCE

  • Licence électronique ou équivalent et classes préparatoires scientifiques

Programme

enseignements fondamentaux dans la spécialité

1800 heures d’enseignement encadré sur trois ans

Sciences de l’ingénieur : outils mathématiques, analyse de Fourier, automatique générale, Mathématique du signal, Algorithme et programmation, physique.

Sciences économiques humaines et sociales : Communication en entreprise, management, droit, marketing, développement durable, gestion de projet, animation des équipes, développement durable, propriété industrielle.

Anglais : Un enseignement individualisé permet d’acquérir les compétences d’expression et de compréhension nécessaires à l’exercice du métier d’ingénieur et exigées par l’école.

 

1ere année

Enseignements fondamentaux et orientation vers le parcours :
Intégration et découverte de l’entreprise : rédaction d’un rapport d’étonnement et d’un rapport d’alternance L’apprenti intègre son entreprise d’accueil, qui lui confie des missions techniques lui permettant d’appréhender différentes méthodes de conception industrielle. Il a pour mission de :

  • s’informer sur le projet confié
  • organiser et conduire son travail
  • situer sa mission dans la stratégie de l’entreprise
  • identifier sa place dans l’organigramme
  • rendre un travail technique de qualité

2e et 3e années

Choix d’une coloration de parcours au sein de la spécialité

En deuxième année : rédaction d’un dossier d’alternance.
Les missions progressent et intègrent la dimension projet. Suite à l’analyse du contexte de sa mission, l’apprenti doit savoir organiser ses actions, il doit :

  • travailler en équipe, prendre des initiatives
  • planifier, informer et communiquer avec ses collaborateurs
  • comprendre et rédiger un cahier des charges
  • identifier une démarche d’action et proposer des solutions
  • savoir gérer un projet

En troisième année : rédaction et soutenance du mémoire devant un jury mixte
Dans le cadre du mémoire d’ingénieur, l’apprenti est placé dans la situation d’un ingénieur débutant. Durant cette séquence, il a en charge la conduite d’un projet, sous tendu par une forte composante scientifique ou technique.

 

spécialité systemes electroniques

Enseignements dispensés par des professeurs du cnam et des professionnels de l’industrie : Mathématique du signal aléatoire, Traitement du signal numérique et analogique, Théorie de l’information, Microprocesseur, Programmation VHDL, Techniques de mesures, Réseau, Physique des semi-conducteurs, Communications numériques, Programmation orientée objet et composant logiciel en Java, Télécommunications optiques, Transmission de signaux haute fréquence, Sécurité, Énergie électrique, Informatique temps réel, Circuits intégrés numériques et mixtes, Electromagnétisme et CEM, Statistiques, Fiabilité, Radiocommunications, Circuits pour systèmes RF, Bases de données, System on chip, Antenne et diversité, Optique et microondes, Multimédia, Développement d’applications Web, Génie logiciel, DSP, Java embarqué, Sources d’énergie, Automatique


Métiers visés

  • Ingénieur d’étude en électronique, architecte systèmes, ingénieur d’affaires en télécommunications, ingénieur systèmes et réseaux, ingénieur R&D, consultant et conseil, responsable de projets innovants, ingénieurs d’exploitation, ingénieur d’application…
  • Dans les secteurs automobile, transport, aéronautique, défense, instrumentation, sécurité, médical, télécommunications, industrie et services, opérateurs, réseaux informatiques pour les télécommunications…

L’école

cnam batimentFondé par Henri Grégoire en 1794, le Conservatoire national des arts et métiers est un grand établissement public, à caractère scientifique, culturel et professionnel qui a diplômé plus de 30 000 ingénieurs depuis 1922. L’Ecole d’ingénieurs Cnam créée en 2003 regroupe toutes les formations d’ingénieur du Cnam et a pour mission de former des personnes capables de concevoir et de mener des projets complexes et innovants au plus haut niveau ; former des ingénieurs proches du terrain, capables non seulement de concevoir et de fabriquer mais aussi de gérer et d’animer des équipes ; donc vouées à jouer un rôle moteur dans le progrès de la société, par leurs fonctions dans les entreprises, les services de l’Etat et la recherche. A la Plaine Saint-Denis, l’ei.cnam forme par l’apprentissage des ingénieurs de conception et de production industrielles dans trois spécialités, Mécanique, Génie Electrique et Electronique et Télécommunications. Ces formations existent depuis 1991. Chaque année 300 diplômés au sein de l’ei.cnam sont issus de l’apprentissage